Comment écrire une pétition ? Choisir un objectif clair, spécifique et atteignable

J’espère que vous avez apprécié les précieuses informations de mon article précédent. Si vous n’avez pas encore lu l’email en question, cliquez-ici avant de continuer.Aujourd’hui j’aimerais vous parler du choix de votre objectif. C’est une étape essentielle qui vous permettra d’obtenir votre première victoire. Il ne faut surtout pas la négliger.

Dans cet email vous ne découvrirez pas une, ni deux, mais bien trois techniques hyper efficaces pour aider votre pétition à avoir le plus d’impact possible :

Les Poupées Russes
Ou l’Art de décortiquer un problème complexe pour remporter vos premières victoires.

L’Elevator Pitch
Ou comment convaincre la majorité de votre audience en 60 secondes seulement.

Le Speed Dating
Ou comment confronter votre idée et votre pitch à la réalité.

Mais avant de vous divulguer ces astuces : voici les règles du jeu !

Si votre objectif est trop vague, sans but concret ou s’il cible une personne n’ayant pas autorité, vous serez mal parti. Vous aurez des difficultés à exposer le problème, vous partirez dans tous les sens et SURTOUT vous n’arriverez pas à convaincre pour rallier des gens à votre cause.

Vous l’avez compris : votre objectif doit être clair, spécifique, atteignable et surtout gagnable.

Pour y arriver, posez-vous les questions suivantes :

Clair : pouvez-vous expliquer votre cause à un inconnu en 1 minute ?

Spécifique : votre combat est-il assez spécifique pour obtenir une victoire rapidement ?

Atteignable : votre cible a-t-elle le pouvoir pour accéder à votre requête ?

Gagnable : à quoi ressemblera votre victoire ? Rappelez-vous qu’il vaut mieux obtenir plusieurs petites victoires que de mener un combat de longue haleine sans étapes intermédiaires.

S’attaquer à l’utilisation du glyphosate en France, plutôt qu’à Bayer…

Par exemple, il ne paraît pas réaliste de lancer une pétition intitulée : « Agrochimie : protégeons nos assiettes, dissolvons Bayer-Monsanto ! ». Cette firme est bien trop puissante et son démantèlement nécessiterait une coalition internationale impossible à atteindre avec une pétition nationale.

En revanche, il est possible d’identifier un objet plus concret comme le glyphosate, qu’on essaie de faire interdire dans un territoire restreint comme la France. La pétition pourrait s’intituler : « Une substance « probablement cancérigène » dans votre assiette ça vous dit ? Dites stop au glyphosate ! ».

💡 ASTUCE : toute cause est complexe et peut être attaquée par des angles différents. Il est donc impératif de définir des sous-objectifs plus accessibles. Ceci est LA CLÉ de la réussite de votre projet. Votre prochain combat se trouve dans l’un de ces sous-projets.
Nous y voilà.

Attaquons avec la première technique.

« Les poupées russes » ou l’art de décortiquer un problème complexe

Exemple : la victoire d’Arash a commencé au niveau local, puis national et sa mobilisation continue désormais au niveau européen.

Arash a lancé une pétition pour stopper la faim des plus démunis. Pour cela il a choisi de demander aux supermarchés d’offrir leurs invendus.

Etape 1 : action locale – demander à un supermarché de leur donner ses invendus afin de les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment des SDF de la commune de Courbevoie.

Etape 2 : création d’une pétition pour créer une loi au niveau national pour obliger les supermarchés à distribuer leurs invendus aux associations locales.
Lors de cette étape, Arash et ses amis ont su utiliser le soutien des associations locales.

Etape 3 : jouer sur l’effet domino avec les acteurs d’autres pays européens afin de faire voter une loi pour toute la zone européenne.
Pour cette troisième étape, Arash a le soutien d’associations nationales telles que PAM France et les ONG Action contre la Faim et La Croix Rouge Française.

Cet exemple illustre parfaitement la technique des poupées russes.

Si la problématique à laquelle vous voulez vous attaquer est trop grande ou complexe, décortiquez-la jusqu’à définir un objectif qui est atteignable.

Le fameux « Elevator Pitch »

Le concept est simple.

Imaginez que vous vous retrouvez nez à nez avec LA PERSONNE qui pourrait résoudre le problème auquel vous vous confrontez. Que lui diriez-vous ? Par quoi allez-vous commencer ? Quels arguments allez-vous utiliser ? Comment allez-vous piquer sa curiosité pour qu’elle veuille en savoir plus ?

Le but est de convaincre en moins de 60 secondes !

Vous être prêt ? C’est parti.

Voici ce que vous devez faire pour définir le Pitch Parfait.

(1) Une accroche qui interpelle ?

Il faut que votre accroche soit exhaustive et qu’elle interpelle.
N’hésitez pas à utiliser un chiffre choquant.

Saviez-vous que 60% des enfants de moins de 6 ans souffrent de malnutrition ?

Si on ne fait rien, d’ici un an votre téléphone mobile sera un four à micro-ondes ouvert. La 5G et ses ondes néfastes – Non merci !

(2) Demandez-vous quels sont les arguments essentiels que vous voulez mettre en avant ?

  • Quelle est la situation ?
  • Combien de personnes sont touchées par ce problème ?
  • Pourquoi est-ce un problème ?
  • Est-ce qu’une certaine « autorité » entretient ce problème comme : des scientifiques, politiciens, médecins, experts renommés dans leur domaine, les représentants de votre quartier ?
  • Est-ce que vous avez un exemple concret, une personne dont vous pourriez exposer rapidement l’histoire (un membre de votre famille, un ami, un collègue, une connaissance rencontrée lors d’un voyage etc.) ?

3) Préparer la présentation de ces éléments

 

« Ne pensez-vous pas qu’il faudrait supprimer la faim des enfants dans le monde ? »
VS
Malia, 6 ans, souffre de sous-nutrition et n’a même plus la force d’aider ses parents dans les cultures. Nous devons absolument récolter des fonds pour permettre à ces enfants d’avoir à manger. 
——–
Stoppons tout de suite le déploiement de la 5G, c’est dangereux et inutile !
VS
Les ondes de la technologie 5G seraient selon plusieurs études supportées et réalisées par de multiples médecins et experts de renommée mondiale néfastes pour la santé, voire classées parmi les cancérogènes probables. Faisons appel au principe de prudence. Ne jouons pas encore une fois aux apprentis sorciers.

4) Les solutions existantes ?

 

Quelles sont les solutions existantes qui ne suffisent pas, qui font défaut ou qui sont inexistantes ?

5) Votre solution

Quelle est votre solution et pourquoi elle est meilleure que ce qui existe déjà ?

6) L’appel à l’action

Quel est votre objectif, votre demande, quelles sont vos revendications ?

C’est bon, vous pensez que votre Pitch est prêt ?

Alors il n’y a plus qu’à le tester.

C’est l’heure de la mise en pratique.

Organisez un « Speed Dating » : confrontez votre combat à la réalité !

Cette phase est très facile à mettre en place.

Il vous suffit de discuter avec un ami ou d’aller dans le café du coin et interpeller un inconnu. Vous pouvez aussi demander à votre femme/mari ou collègue de vous donner 1 minute de son temps.

Et là, vous déballez votre pitch.

Attention ! Le plus important n’est pas de réaliser la meilleure présentation de votre vie. Mais de savoir écouter et observer les réactions de la personne en face de vous.

  • Quelle est sa réaction ? 🡪 Avez-vous réussi à capter son attention ?
  • Quelles sont les premières émotions que vous distinguez ? 🡪 Choc, tristesse, révolte
  • Est-ce que cette personne vous pose des questions, demande des détails ou met en doute vos arguments ? 🡪 C’est bon signe et cela vous donne plein d’éléments sur lesquels travailler.

N’hésitez pas à réitérer l’expérience avec plusieurs personnes. (Si possible des personnes ayant des points de vue ou une expérience différente face à votre problématique.)

Waow, quelle intensité…

Délivrez ses idées à autrui peut être un exercice éprouvant.

Mais, vous en ressortirez grandi et SURTOUT cela vous permettra réellement d’améliorer votre texte de pétition ou de valider vos intuitions.

Dès que vous aurez effectué cette étape, tout deviendra plus logique et la structure de votre contenu va commencer à prendre sa forme finale.

Pour rappel, voici les éléments que nous avons abordés aujourd’hui.

5 Étapes pour passer à l’action, dès maintenant :

(1) D’abord, comprenez votre problématique dans son ensemble. Quels sont les acteurs qui peuvent m’aider à atteindre mon but ? Qui ou quelle association pourrait soutenir mon idée ?

(2) Utilisez la technique des « Poupées Russes » pour décortiquer votre objectif en sous-projets qui vous permettront d’arriver à votre but ultime.

(3) Choisissez l’objectif qui vous semble le plus accessible.

(4) Passez à votre accroche d’ascenseur « Elevator Pitch ». Pensez à la meilleure histoire (réelle ou fictive) qui vous permettrait de vulgariser la problématique de votre combat.

(5) Dès que vous l’avez, confrontez votre idée à la réalité grâce à la technique du  « Speed Dating ». Expliquez votre combat à un inconnu en 1 minute. S’il(elle) est convaincu(e), vous tenez votre objectif ! et votre Intro 😊

J’espère que vous êtes prêts à présenter à votre entourage.

Vous voulez connaître tous les secrets pour « écrire une pétition qui cartonne » ?

 

Solidairement,

Julien de l’équipe Les Lignes Bougent

 

P.S. : J’ai oublié de mentionner un point qui va vous aider à vous améliorer !

Allez voir sur notre site les pétitions qui ont le mieux fonctionné. Bien évidemment toutes les pétitions ne sont pas excellentes, mais si elles ont su récolter des milliers de signatures c’est qu’elles valent la peine d’être consultées. ⤵️

 

Signez une pétition

N’hésitez pas à signer les pétitions des combats qui vous tiennent à cœur.

Cliquez ici pour accéder aux pétitions en cours sur Les Lignes Bougent.

https://www.leslignesbougent.org/petitions/

 

Accéder aux pétitions en cours

 

 

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments