Pour ou contre : le retour du Service Militaire Obligatoire ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Mon engagement, avec Les Lignes Bougent, c’est de permettre à chacun de se battre pour ses convictions.

La pétition que je vous partage aujourd’hui est clivante. De prime abord, le sujet ne me parle pas vraiment… mais le fond du discours est percutant.

Je ne sais pas encore quoi en penser, mais une chose est sûre : elle m’a remué !

Je vous laisse en prendre connaissance.

Cliquez ici pour accéder à la pétition « POUR le retour du Service Militaire Obligatoire ».

 

Et si je ne suis pas d’accord ?

Je suis conscient que vous ne serez pas tous d’accord avec cette pétition.

Si vous êtes contre certains arguments exposés ou avez simplement une remarque à faire, vous pouvez vous exprimer de manière respectueuse en cliquant sur ce lien.

> Je laisse un commentaire contre cette pétition <

Par ailleurs, si vous avez une idée de pétition, cliquez ici pour soumettre votre demande de création.

Solidairement,
Julien

 

Voici un résumé des idées de cette pétition

  • Le service militaire était le dernier grand rite de passage en France
  • Il permettait un brassage socio-culturel et d’aller à la rencontre de ses concitoyens
  • C’était un excellent moyen de transmettre les valeurs de la France
  • Il servait de rempart contre le décrochage, la délinquance… et fonctionnait aussi comme un outil de réinsertion
  • Le service coûte de l’argent, mais produit en retour (contrairement au chômage des jeunes)
  • Aujourd’hui, la France a besoin de retrouver unité et identité, et le service est la façon la plus positive de répondre à ce défi
  • Lisez l’intégralité de cette pétition en cliquant ici

 

Qu’en pensez-vous ?

Pensez-vous qu’il y a de meilleurs moyens d’obtenir un retour des valeurs ?
Est-ce un retour en arrière ou une solution à discuter ?

N’hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous.

>> Exprimez-vous !

S’abonner
Notifier de
63 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pour un monde sans guerre, sans arme
17 jours il y a

Totalement contre !!
Je n’ai pas mis mes fils au monde pour que, une fois leur service effectué, ils deviennent automatiquement réservistes et aillent servir de chair à canon, quelle que soit la raison. Les politicards n’ont qu’à y aller eux, se faire trucider à la place de nos gosses puisque ce sont eux qui déclarent des guerres.

Taniak
17 jours il y a

Contre pour envoyer nos jeunes à se faire tuer pour une médaille en chocolat.

hervé SWIETLIK
17 jours il y a

Le service militaire m’as fait perdre 1 an dans ma vie professionnelle et certains de mes camarades de promotion qui ne l’on pas fait on eu des meilleures postes que moi. J’aurais préféré faire une année d’étude en plus ou un stage à l’étranger de 1 an. Je n’ais rien appris pendant 1 an et j’aurais préféré avoir une expérience ou j’aurais appris quelque chose, je n’ais même pas pu passer mon permis poids lourd qui peut être toujours utile. Par ailleurs certaines personnes avaient des relations et pouvaient avoir un poste près de chez eux ou dans un état major pendant que certains traversaient toute la France. Beaucoup de pays on abolit la conscription et personnellement je pense qu’une armée de métier est beaucoup plus efficace et revient moins cher. Cependant j’ai de bons souvenirs de mon service militaire 25 après mais j’aurais préféré faire autre chose pendant 10 mois.

SKOPAL-PAPIN Marine
17 jours il y a

Depuis quand l’armée est-elle la seule solution pour unifier les gens ?
Votre discours est incroyablement archaïque, je n’ai même pas envie de développer mes arguments.

Cyril I.
17 jours il y a

Bonjour,

Je ne suis pas d’accord, bien que c’est vrai, il faudrait pouvoir renforcer, tous les corps de l’État, surtout les services publics sociaux et régaliens (donc l’armée aussi). Mais, il faudrait pouvoir le faire, sur la base du volontariat, et de la pédagogie pour pouvoir les y amener ! Les encourager plutôt que les y envoyer de force (les jeunes de 18 à 25 ans). Que ce soit avec des stages ou formations aménagées, service civique, mission d’insertion sociale et / ou professionnelle, etc. Et même dans le cas du handicap !! Aménagé bien sûr…

Mais, jamais dans l’obligation! Sinon, il y aurait de fortes contestations, désertions , et autres délinquances à cause de ça.

Voilà, en espérant avoir été clair.

Cordialement.

Contributeur·ice à la réflexion collective
17 jours il y a

Bonjour,

Remettre un service militaire national ne risque t-il pas de renforcer les opinions nationalistes qui sont aujourd’hui à l’origine de nombres de comportements radicaux ?

Doit-on vraiment encore lire le genre de question « Et les femmes » ? A quand l’inclusivité des toutes et tous ?

Doit-on vraiment considérer que la forme militaire est le seul moyen de mobiliser les personnes ? A mon sens la mesure civique à bien plus à donner et à faire apprendre sur la différence, l’acceptation de l’autre, la solidarité.

Vous mettez en lumière les attentats récents et moins récents revendiqués par l’islamisme extrémiste. Quid des mouvement, actions, attaques des extrémistes de partis chrétiens français… ?

Merci,

Last edited 17 jours il y a by Contributeur·ice à la réflexion collective
D. DECAUX
17 jours il y a

Bonjour
Dans le sens de raie publicain c’est une solution qui permet une mixité sociale et un enseignement de la discipline et de l’ordre.
Sur le plan historique une caste dédié, accessible à tous permettait une excellence dans le domaine (pour mémoire il faut 3 ans pour faire un soldat de base !) La discipline et l’ordre était enseigné par l’école et l’apprentissage pour joindre la corporation dédié …
Bref, l’idée est juste et justifiée mais dans le contexte d’une raie publique qui asservie son peuple, sa courte histoire nous l’enseigne

BRIED
17 jours il y a

Pour un service civique obligatoire pour garçons et filles, à eux de choisir ensuite s’ils veulent l’effectuer dans le cadre civil ou dans l’armée. Le service militaire d’autrefois n’était pas obligatoire pour les filles, donc il était inégalitaire. Ensuite il existe plusieurs façons de servir son pays, pas uniquement via l’armée.

GOIFFON
17 jours il y a

Pour l’ensemble des Français, il n’est plus besoin de service militaire. En revanche pour les jeunes des cités à problème, cela peut être une réponse aux problèmes posés actuellement. Un service militaire obligatoire coûterait trop cher aux finances de la République. Nos soldats ont d’autres priorités que de s’occuper de la jeunesse à problème. Il handicaperait aussi beaucoup de jeunes qui font des études et qui entrent très tardivement dans la vie sociale et économique du pays. Ce serait encore une année de perdu pour eux.

Zagorski
17 jours il y a

Le service militaire c’était beaucoup de violences et d’humiliations que les hommes s’infligeaient entre eux — et même des viols — quand ce n’était pas les gradés qui abusaient de leur pouvoir.

Gay
17 jours il y a

Il faut supprimer les armées tout simplement . Apprendre à tuer des êtres humains ne me paraît pas très …humaniste ! Pour le ciment d ‘une société ; l ‘école , le milieu associatif peuvent faire bien mieux et sans armes .

Jac
17 jours il y a

pas sûr que le retour à un service d’un an où les jeunes découvrent le tabac, l’alcool, la glande, etc. soit une bonne idée (nb : j’ai fait mon service militaire, et suis aujourd’hui officier du CR). 

qq chose de plus court, plus intense, plus pêchu, et qualifiant aussi (pour les légions qui n’ont rien appris de leur séjour en Dés-Education Nationale), oui peut-être

enfin, il ne faut pas croire que cette mesurette suffira à remettre notre pays d’équerre. Il y a cinquante ans de laxisme (déficits publics, justice, éducation, de reculades (face à l’Islam militant, etc.), à réparer, et cela appelle d’autres mesures – fortes.

ce service il devra être universel (pas d’échappatoire, y compris les filles et les bras cassés et encore plus les faux bras cassés), ou il ne sera pas.

enfin, tout ceci a un coût, considérable, qu’il ne faut pas sous-estimer alors que les caisses publiques sont vides, que la France a le record du monde des prélèvements obligatoires et que la dette publique explose.

Poux
17 jours il y a
L’armée est un métier. Le service militaire se justifiait au siècle dernier au début car ça permettait de recenser les illettrés et de les instruire éventuellement.  Mais actuellement les mentalités les centre d’intérêt ont changé les études sont suffisamment perturbées et la rentrée dans la vie active de +en + tard. Le service militaire inutile ne ferait qu’aggraver la situation. Et puis laissons l’Armee aux militaires c’est leur métier 
DOUMENGE
17 jours il y a

Du travail pour les jeunes, c’est ça qu’il faut , pas les faire glander une année à se pochtronner quand ils sont en permissions !!!

Michel PETIT
17 jours il y a

Bonjour. L’idée n’est pas mauvaise à priori. Mais comme tout citoyen, j’ai en mémoire ce qui s’est passé sur le porte avion Charles de gaulle il y a quelques années, avec des militaires de métier! Alors imaginez ce qui va se passer avec la racaille des banlieues dont le nombre atteint des proportions impressionnantes. Comment ferez vous pour faire régner l’ordre et la discipline? Si rien n’est prévu, et rien ne le sera, cela va vite dégénérer, et il se produira au service militaire ce qui se passe dans les banlieues. Vous serez débordés, et au nom du « touche pas à mon pote » vous serez obligés de céder sur tout. Avant de rétablir le service militaire, il faut d’abord nettoyer la France. Nous avons un gros problème de société qu’il faut régler au plus vite. Cordialement.

Sto
17 jours il y a

Des  » Français  » non de souche auraient accès à des formations qui pourraient se retourner contre la France .

Quidam
17 jours il y a

Pour ou contre cette demande, c’est bien difficile de trancher…
Pour trancher en toute honnêteté il faudrait savoir de quoi on parle, et donc au moins avoir fait sont service militaire. Quid de la justesse de l’avis d’une personne n’ayant jamais mis les pieds dans une caserne ?… La connaissance spéculative, purement intellectuelle, sans expérience vécue, n’est qu’un leurre…
J’ai fais mon service militaire, bien qu’étant à l’époque déjà presque anti-militariste, et je dois avouer que ça a forgé mon caractère. Même si j’y ai perdu quelques mois d’une jeunesse précieuse…
Les points positifs pour moi sont le mélange socio-culturel. Et la possibilité de réfléchir à son avenir, chose qu’on a pas forcément le temps de faire quand on passe une grande partie de son temps libre devant les réseaux sociaux et les jeux vidéos, comme c’est trop souvent le cas hélas de notre jeunesse…
Dans les sociétés antiques, et encore dans certaines tribus africaines, il y avait un rite qui marquait le passage de l’enfance a l’âge adulte. Ainsi l’enfant prenait conscience de son état d’adulte, et des responsabilités qui y incombe. De plus il se sentait reconnue, et accepté dans la communauté… Même si le service militaire ne remplissait pas forcément, ou pas toujours, cette fonction, il s’en approchait je pense.
Aujourd’hui, les garçons restent chez leurs parents de plus en plus tardivement. Asphyxiés, endormis par une vie de plus en plus virtuelle. Quand s’éveillent t’ils à leur état d’adulte ?… Où vont-ils apprendre à trouver en eux les ressources nécessaires pour faire face à l’adversité de la vie, avant qu’elle ne les frappe de plein fouet ? Car quand on est immergé dans une caserne pendant un an, dans un milieu d’hommes, tous les appuis familiaux manquent pour faire face à l’adversité rencontrée. Il faut alors aller chercher au fond de soi une force qu’on n’aurait peut être trouvé autrement…

Pour le reste, le service militaire avait aussi bien des défauts, bien connus, pas la peine que j’y revienne. La bêtise, l’ennui, et la vulgarité s’y cotoyaient à souhaits…

Thierry Richard
17 jours il y a

Les idées se polarisent, se radicalisent dans ce pays et l’idée de revenir au service national en est la démonstration. Je suis français et heureux de vivre dans ce magnifie pays, avec sa grande histoire, sa culture et sa diversité.
En d’autres temps j’ai accompli ce service militaire pendant une longue année en Allemagne dans une compagnie de combat. Je n’en garde pas de bons souvenirs, je n’ai pas le sentiment d’y avoir appris quelques choses d’utile et pas le sentiment non plus que cela est à voir avec ceux que m’inspirent les valeurs de notre pays. Ce retour ne traiteraient pas les symptômes du mal français et non de ce qui en est la racine.
Nous faire marcher au pas, subir insultes et humiliations sera certainement plus aisé dans ce cadre pour nous voir courber l’échine (c’est du vécu). Il est sans nul doute plus difficile de permettre à chacun de trouver sa place au sein de la nation en lui permettant d’accéder à un travail pour un salaire décent. Partager les richesses, partager un projet qui puissent tous nous mettre en mouvement pour assurer la vie de notre humanité sont les véritables sujets qui nous permettraient de retrouver l’estime de nous même, de savoir qui on est et pourquoi.
Un retour du service national, c’est s’égarer un peu plus…

BRUNET
17 jours il y a

Archi contre
Primo je suis pacifiste Si j’étais un homme je serais objecteur de conscience.
Secundo préparer les hommes à la guerre. Non merci. N’essaie t on pas de construire l’Europe de la paix.
Enfin former les jeunes à l’école, en apprentissage, et leur donner du travail. Voici mes exigences.
NB

JL melenchichon
17 jours il y a

je soupçonne ce cher Vincent de s’insurger contre la racaille basanée et qui ne produit rien. Encore un bon sujet reac’ pour faire de l’embasement d’email alors qu’il est tranquillement planqué en suisse

Roland Peccoud
17 jours il y a

Je suis d’accord sur la nécessité de trouver une solution pour que les jeunes (filles et garçons) accédant à la majorité soient astreints à un service national. Toutefois, je ne suis pas sûr que l’armée en tant que telle puisse assurer ce service, la guerre, très technique, ne réclamant plus de gros bataillons ; d’autre part, beaucoup de jeunes sont anti-militaristes et si on ne respecte pas leurs convictions il n’y a pas d’intégration possible. Je pense qu’un service civil d’une durée suffisamment longue (un mois ?) pour que l’emprunte soit marquée, avec la possibilité d’être réserviste pendant quelques années, serait une bonne solution au désir de marquer le passage à l’âge adulte par une initiation intelligente, respectueuse et utile à la société.

Anne Marie
17 jours il y a

Je trouve ça idiot, car qd les jeunes travaillent comme mon fils, je ne vois pas l intérêt de les faire arrêter pour leurs services militaire.

Amanda Grenet
17 jours il y a

Bonjour, pour ma part, je dirai contre le service militaire, mais pour un service civique de 1 mois voir plus pour tous garçons et filles que j’appellerai service civique et citoyenneté où en effet un rite de passage serait pour les jeunes dans un cadre d’ouverture et de Bienveillance. Pourquoi pendant ce mois ne pas parler de communication, d’émotions, d’entraide, de reinsert ion, de partage, de règles communes. Comment se fait il aujourd’hui que tout le monde ne bénéficie pas par exemple d’une formation aux premiers secours, à la langue des signes par exemple. Pourquoi ne pas faire nettoyer les jeunes dans les forêts, les plages ? Pourquoi ne pas permettre aux jeunes d’aller aider des soignants, des personnes âgées s isolées, des migrants, des sdf car il est bien là le constat de notre pays, le clivage permanent entre riche et pauvres, entre nationalistes et immigrés. Quand est ce que l’on leur parle du troc de services et de biens, de communautés autonomes, de dons de soi. Le travail bien sûr, le respect aussi, les règles une évidence et l’amour et la Bienveillance dans tout cela.
Merci pour votre initiative et partage.
Belle journée. Soyons tolérants et solidaires.
Amanda

Cauchois
17 jours il y a

Dramatique de n’avoir rien d’autre à proposer à la jeunesse de notre beau pays ..Remettre le service militaire pour que nos enfants soient les larbins des officiers ( cuisto, chauffeurs ordonnances,….)non merci C’est aussi rajouter un galon à la dialectique du maître et de l’esclave :belles perspectives pour nos jeunes. De plus les militaires français ( je parle des officiers supérieurs ) ont fait tuer les fils de ploucs et les prolos pour leur gloriole personnelle sans jamais vrament gagner de guerre seuls et en ruinant nos économies. je précise que j’ai fait mon service ( para ) et je remercie l’armée de m’avoir rendu antimilitariste .La conneries des militaires n’exclu en rien leur courage et leur valeur personnelle.Merci de votre attention et prenez soin de vous Pacou

pier veranese
17 jours il y a

Pour un service civil obligatoire, oui !

Jean PERRIN
17 jours il y a

C’est un coup d’arrêt dans une vie professionnelle ou estudiantine,donc les jeunes sont déjà bien mélangés depuis leur plus jeune âge !

Anne Marie
17 jours il y a

Je ne vois pas l intérêt d envoyer mon fils se faire tuer pour obtenir une médaille de la légion d’honneur, surtout qu une fois leurs services militaire fait, ils deviennent obligatoirement réservistes, les politiques n ont qu a y aller, du moins qu ils envoient leurs enfants au lieu d envoyer tuer nos enfants.

robert
17 jours il y a

contre,mille fois contre:
si c’est pour l’effectuer et perdre une annee en le faisant selon l’ancienne methode ou aucune competence de l’appele n’est mise a contribution au sein meme de l’institution militaire.
apprendre a manier des armes ne m’a jamais servi par contre si l’armee m’avait employe dans mon metier apres mes etudes cela m »aurait mis le pied a l’etrier pour mon retour a la vie civile.
pour ce qui du maniement des armes il se trouvera toujours assez de volontaires pour s’engager.
il vaut mieux une armee de metier avec des gens competants plutot que des dilettantes a chacun son metier

selva
17 jours il y a

Au vu de tous ces commentaires ,il n’est point besoin de développer que les Français n’ont plus aucun sentiment national ,aucun sentiment collectif, ce qui prouve qu’ils sont devenus des égoïstes mettant leur lâcheté en avant sans aucune honte.Du point de vue technique ,la mise en oeuvre des armements, des moyens de communication , la capacité physique et la réactivité intellectuelle exigée dans les nouvelles formes de combat ne peuvent plus être confiés à des gens peu formés en 1 an.Enfin ,argument suprême , l’armée n’est pas là pour pallier le manque d’éducation dispensé par des parents ne connaissant même pas l’histoire de France.

Fabiola
17 jours il y a

Juste pour les garçons ? Les filles on s’en fiche? Pour en faire de vrais hommes ? Tel qu’il était à l’époque, les garçons n’étaient bien souvent pas considérés comme des adultes contrairement à ce qui est mis en avant dans cette pétition. Certains subissaient même des mauvais traitements, notamment lorsqu’ils faisaient leurs ‘classes’! Alors le ´c’était mieux avant ´ … je n’y crois pas dans ce domaine. Sans compter que les jeunes doivent déjà faire de plus longues études qu’avant pour s’en sortir, alors s’il leur faut encore rajouter ce temps…

Odile
17 jours il y a

Contre « la chair à canon » sans demander leur avis …
mais pourquoi pas un service national à leur choix, qu’il soit militaire ou civique, pour tous les jeunes filles ou garçons, pouvant aider les associations d’entraide aux plus démunis en France ou en coopération étrangère. Ce pourrait être responsabilisant, et formateur, en forme de stage comptant pour leur formation avenir. Certaines écoles le proposent déjà à leurs étudiants, pourquoi seulement pour la future élite ?

Jean-Luc JODELET
17 jours il y a

Envisager de rétablir le service militaire relève de la stupidité : inefficace, dépassé… J’ai perdu un an avec cette annerie et cela coûte cher à la collectivité. Je remercie Jacques Chirac qui l’a supprimé. Militariste ou antimilitariste, aujourd’hui, il faut de la technologie et de la technicité ; ce n’est pas à l’armée de faire ce que l’éducation nationale n’a pas su faire.
jean luc jodelet

BOURRE
17 jours il y a

Trop tard et la conscription est d’un autre âge. Un peu de cohérence : Selon les « pour » il faut qu’il s’ouvre aux garçons et filles donc il faudrait doubler les effectifs chaque année par rapport aux effectifs « garçons » déjà qu’à sa suppression tous les hommes n’étaient pas incorporés. De plus la population a beaucoup augmentée. Les casernes n’existent plus, il faudrait moderniser celles qui sont à l’abandon, et en construire d’autres, avec un encadrement considérable orienté aujourd’hui en armée professionnelle. A l’époque il y avait des régiments partout en France avec des voies ferrées qui maillaient la France pour acheminer les soldats. Beaucoup de petites lignes ont disparu. Les « Pour » soyez sérieux et dites-moi comment vous résoudrez ces écueils ? En 1970 dans mon régiment il n’y avait pas de musulmans…..les sortir des banlieues avec les jeunes filles voilées serait un sacré sport pour leur faire saluer le drapeau et attention au….tir. Je n’ai pas raison ?

Annie Hélène Jammet
17 jours il y a

Je suis pour le principe .
Mais j’ai des reserves concernant l’usage que pourraient faire certains « jeunes » de cette formation miltaire après ….
Je pense qu’au préallable il faudra faire un examen psychologique aprofondi de chacun.

mano verde
17 jours il y a

Nation, je ne mourais pas en ton nom.
L’unité est en soi, avec les autres qui partagent la paix. je peux ne pas rentrer en communion avec mes pairs ( même cultures, même idées en apparences) si ils brassent le sang dans leurs pensées, leurs paroles ou leurs actes. de gauche, de droite, d’en haut. L’habit ne fait pas le moine, la barbe l’imam, le mur des lamentations le juif, et le t-shirt de Che Guevarra un révolutionnaire.
Bref

l’identité nationale c’est un concept pour que le chair à canon meurent pour les puissants.
la nation c’est une idée sympa ( comme avoir un roi, un chien, une belle voiture) mais c’est avant tout l’identité de ceux qui n’en ont pas. mon identité est lié à la terre ou je vis, ma culture c’est celle que je cultive en amour avec mes pairs humains compost en devenir.
J’ai passé l’age d’être soldat pour crevé sur un bout de tissus que l’on appelle France.
Par contre, je me bastonnerai à sang pour ma liberté de penser, agir, d’aimer, l’amour de la justesse, je partirai en croisade contre le fascisme, le fanatisme, le prêt-à-penser, contre moi-même si il le faut si je porte préjudice à mes principes humanistes.

Mourir le sabre a la main, on peu trouver des fans chez les adulescents en manque d’hormones jouant en réseau. mais être dégommer par un connard qui dirige le drone avec un paquet de pop corn ogm sur les cuisses, très peu pour moi.

Debout la Rance, je ne mourais pas pour toi, ni pour aucune autre nation.

JAILLAIS Jean-Philippe
17 jours il y a

Les militaires professionnels ont autre chose à faire que de s’occuper des délinquants mal élevés par des parents irresponsables.
l’Armée n’est pas une maison de correction.
Longtemps avant la fin du service militaire, c’était devenu un service de passe droit. Tous ceux qui n’avaient pas envie de le faire trouvaient toutes les combines et arrivaient toujours à se faire réformer. Ceux qui n’avaient pas envie de le faire et y allaient à reculons n’étaient bons à rien. C’est une utopie cette histoire.

mano verde
17 jours il y a

être citoyen, n’a pas besoin de passer par les armes ( la Rome Antique c’est fini) mais par l’âme que l’on apporte dans sa famille, son école, son entreprise, ces amis…
Je suis allé au scout de mes 7 ans à mes 22 ans. J’ai passé mes rites d’initiations la bas, jeune adulte j’ai accompagné des centaines de jeunes à l’ages adultes de devenir citoyens actifs, pro-actifs même pro-activistes socials, environnementaux, des acteurs qui prennent leurs vies en mains. Avec des valeurs bien plus vertueuses que c’elles des bidasses qui puent l’hormones humiliés par un sergent chef bidon trépanné du cerveau. Je n’y vois aucune vertu dans le sévice militaire mis a part mourir en première ligne en cas de guerre.
Je suis convaincu aussi que l’on ne fait pas société devant les séries, jeux vidéos et la TV réalités. C’est la résponsabilité des parents de donné le meilleurs pour leurs enfants. Donner l’envie d’apprendre, de se respecter, respecter son prochain, de se battre. Pas de les coller devant les écrans et de se dédouaner.

Lemoine
17 jours il y a

Etant antimilitariste de base,je ne peux etre que contre.Apprendre a mes enfants a s’alcooliser et apprendre a tuer ne sont pas utiles.Qui regnera par les armes perira par les armes…Cordialement

Guy Raets
17 jours il y a

Le service militaire apporte peu aux jeunes. Un service civil (payé) serait plus intéressant.

François
17 jours il y a

L’on parle de valeurs à transmettre mais durant mon service militaire les valeurs transmises étaient plutôt celles de la bêtise des gradés…vraiment une année de perdu.. pour moi c’est un non au retour du service militaire

lou
17 jours il y a

j’appartient a une génération qui a fait son service militaire, la seule chose que j ‘ai aprise c’est a fumer a boire et a fermer les yeux sur les choses tres moches que j’ai vu,le service militaire ne sert pratiquement a rien et a l’abri derrierre son uniforme on se laisse aller a toute sorte de chose pas tres glorieuses,meme en des temps calmes, alors a une époque tendue,en plus le service se passe a un moment ou les cervelles sont encore très malléable,une porte ouverte au décervelage,la seule chose positive c’est que ça permet de rencontrer des gens qui viennent de plein d’endroit différents,et d’etre confronté a toutes sorte d’opinions,par contre la mixité sociale n ‘est pas de mise au sein de la grande muette,il ya a un vrai clivage social,en plus quand je suis revenu du »service » les gens de ma génération et de ma classe d’age qui ne l’avait pas fait avait progressé dans les entreprises du coin a pris les bonne places:les baisé comptez vous comme disait tifrice(mon adjudant).alors non

Lenormand44
17 jours il y a

Les militaires doivent être des professionnels comme tout métier. Les jeunes ont mieux à faire de cette période.

jean-francois Bouquillon
17 jours il y a

contre cela ne rend service a personne

collin michel
17 jours il y a

le service militaire était une période censée préparer les jeunes à un éventuel conflit. Cependant la durée de ce service se passait en servitudes auprès des professionnels qui ainsi pouvaient vivre comme des maîtres.Des brimades courantes constituaient le quotidien des « pioupious » qui n’attendaient que la sortie avec une philosophie forgée d’anti-militariste pour cause de rancoeur – voire de haine – vis à vis de tout ce qui portait le kaki.

RUTKOWSKI
17 jours il y a

Contre !! Le monde et les techniques des combats ne sont pas des siècles passé. L’armée moderne opère avec des équipements de la haute technologie. Formation des appelées ne pourrait d’être efficace pendant le période si coutre. Notre Pays doit avoir une armée efficace capable faire face au danger qui peut venir des ennemis visibles et non dans ce monde instable. Oui pour le service civique obligatoire.
Stan R.

Le Rest
17 jours il y a

La question ne se pose plus c est une armée métier.il n y plus assez d argent pour ça . Et l Europe est entrain d enfoncer le clou . C est sûre que ça avait du bon (respect, devoirs,discipline, valeurs ,solidarité…)

Damien LANGLOIS
17 jours il y a

Je suis ancien militaire de carriere et animateur JDC encore a ce jour mais je ne pense pas que la solution soit par un retour au service militaires obligatoire mais crois fermenent que le SNU relevera les defis et judicieusement avance par la petition pour un débat sur:

  • La reconstruction saine d’une identité nationale forte et solidaire
  • Le renforcement de la démocratie grâce au brassage du service militaire
  • La formation à la sécurité, aux gestes de premier secours et au civisme des jeunes générations
  • L’encadrement des décrocheurs, une « deuxième chance » qui profite à tous
  • L’augmentation des moyens de la défense et de la sécurité publique
  • L’implication des citoyens dans la protection de la France et de ses habitants

Cordialement

Joseph ANTONA
17 jours il y a

Bonsoir – En ce qui me concerne, j’ai fait mon service militaire durant toute l’année 1976. Au départ j’avais devancé l’appel car, pour accéder à la formation professionnelle que je visais, il fallait obligatoirement être dégagé des obligations militaires. Il se trouve que ce service militaire m’a fait découvrir le métier des armes et j’ai adopté. Comme je vous l’ai dit c’était en 1976, avec un état d’e’sprit des jeunes de 20 ans de 1976 et avec une configuration de nos armées de 1976. J’insiste sur 1976 car c’est déjà loin. Alors je pense que c’est aux jeunes de savoir s’ils veulent le faire ou pas, pas à leurs aînés. N’étant plus aujourd’hui qu’un ancien jeune depuis déjà un petit moment, je ne me vois pas décider pour ceux qui seraient directement impactés.

Smoni
17 jours il y a

Contre un service militaire mais pour une obligation de faire un service qui pourrait être au choix :
social, environnemental, medical, européen, au paire ou militaire…..
Obligatoire pour tout ceux qui décrochent de l’école,…

Anne
17 jours il y a

Oui à un service civique qui concerne tous les jeunes gens, hommes et femmes, mais pourquoi l’imaginer exclusivement militaire? Servir son pays et s’engager au service de la collectivité pourrait être pensé plus largement : hôpitaux, éducation, aide sociale, ONF… sous forme de stages obligatoires… mais alors : quel encadrement?! pour y faire quoi? quels objectifs de formation? Tout reste à inventer…